FeedIndex



Bienvenue Monsieur Spock, 1990-2014
Collection privée, Londres


Vertigo, 2007, Expérience Pommery #4. L'Emprise du lieu- 2014, Expérience Pommery #11
Domaine Pommery, Reims

Curateur Expérience Pommery #4. L'Emprise du lieu : Daniel Buren

Mon œuvre Vertigo est non seulement sous l'emprise du lieu mais aussi sous l'emprise du produit du lieu ! In situ et in senso.

Jacqueline Dauriac, in cat. d'exposition « L'emprise du lieu. Une proposition de Daniel Buren », Domaine Pommery, Reims, 2007


Jacqueline Dauriac & Pascal Colrat, Le Drapeau vert, 2014
Festival à-part 2014, Baux-de-Provence


Les drapeaux marquent un territoire
Pays, clan, groupe, partis politiques...
Le drapeau vert est un drapeau universel aux couleurs du soleil dorée comme les couvertures de survie ou argenté qui réfléchissent la lumière, et/ou rose et vert complémentaires, signes du plaisir et de la jouissance !
Avec le signe le plus ouvert qui existe et qui est fortement DAURIACIEN & COLRATIEN l’infini …
Jacqueline Dauriac & Pascal Colrat



Faith Dolce, 2013
KadS 2013, Amsterdam


www.kads.nl

For KadS, Jacqueline Dauriac has developed a typographic installation of neon letters. The words Faith and Dolce are placed on top of the roof of the booth by the Zeilbrug a bridge over the Zeilstraat at
Sloterkade 2. The light sculptures can be seen from various locations in the Schinkel neighborhood. Their slender appearance and soft color of light means that they’re also present in an unusual manner during the day as well as at night. Nowhere do they drown out the local atmosphere. The word ‘Faith’ evokes the association of integration of religions and ‘Dolce’ emphasizes the quality of social contacts within the neighbourhood. The combination of the words references the sympathy that this neighborhood exudes. The sounds of these words are very important says Dauriac, ‘Faith interrupts the flow of air and Dolce thankfully spreads it out again; together they provide a wonderful treaty for the future’. The words are crowned with a pointy neon flag.

photo © Jert Jan van Rooij


Suivez mon panache rose, 2012
Nuit Blanche, Paris

Curateur : Laurent Le Bon

Voir la vidéo

Voir le diaporama sur Le Monde

Jacqueline Dauriac est intervenue maintes fois dans l'espace public, y proposant des ambiances sensibles, positives et sensuelles, à la poursuite du plaisir, de la conscience de soi, du jeu dans le monde, de la transformation de celui-ci par de nouvelles visions révélées par la lumière colorée.
Elle a aussi construit de grands ensembles d'ateliers d'artistes, en soulignant que « construire est une façon d'inviter le paradis dans notre quotidien ».
Dans ses installations de lumières colorées où elle fait apparaître des ineffables ombres colorées, nous citerons le vertige du Domaine Pommery en 2007, Nuit Blanche 2010 à l'église Saint-Eustache, Soyons Soyeux pour le parc des Brotteaux à Lyon et son étonnante évocation de Peter Pan pour le festival a-part de Saint-Rémy-de-Provence en 2012.
Dans le cadre de Nuit Blanche 2012, Jacqueline Dauriac transforme les fumées de l'usine de retraitement de déchets d'Ivry-sur-Seine en les éclairant avec des lumières dynamiques colorées : Suivez mon panache rose.
Il s'agit de souligner la conscience verte de notre comportement mais aussi à travers l'incroyable beauté des fumées éclairées, Jacqueline Dauriac propose un dépassement de la désillusion et une possible appropriation des images de la Ville Sublimée.

Photo © Bernard Guay, © Olivier Buhagiar, © Serge Toubloul, © Martin Argyroglo, © Sylvie Chan